A la une

Ils font trembler les murs et les falaises

Le 22 décembre vers 22h les services de l’équipement sont intervenus sur la route à la sortie de Beynac  pour dégager un rocher tombé de la falaise et percuté par un automobiliste de Saint Cyprien, endommageant son véhicule.
En effet, Beynac est construit sur un rocher qui transmet toutes les vibrations (travaux, passage des poids lourds ,etc).
Ainsi, lorsque il y a quelques années, un escalier a été cassé dans le village pour tenter de faciliter le croisement des camions, les vibrations causées par le marteau piqueur se sont fait ressentir dans tout le village, de même lors de certaines opérations des travaux de la traversée de Beynac.

Avant que les camions ne traversent le village  les  rochers tombaient déjà :

– Le 14 décembre 1896 un bloc de rocher de 20 m3 se détache de la falaise des Sarrasins et s’écrase sur deux maisons (à l’emplacement actuel des propriétés Lelu et Dutheil) et en décembre 2017, du même endroit, un rocher a d’ailleurs chuté sur la maison Lelu, endommageant une cuisine d’été .

– Des murs sont aussi tombés : une grande partie du mur des Sarrasins en 1944 et d’autres plus récemment : au chemin de l’église, au dessus des propriétés Francès et Rossillon et un autre au bas de la piscine des Sarrasins.

photo_article_falaises
Le passage des poids lourds de plus en plus nombreux dans la traversée de Beynac augmente donc considérablement le risque de décrochage des hauts murs qui la bordent .

Or les travaux de la traversée de Beynac n’ont pas réduit les risques ; en effet, la route repose par endroit sur des blocs de béton liés au rocher à qui ils transmettent  toutes les vibrations des gros véhicules qui utilisent cette voie .

 

Cette partie de Beynac est classée en zone rouge du plan de prévention des risques naturels prévisibles pour glissement de terrain, chute de mur et de falaise, et les murs des propriétés qui surplombent la route peuvent s’écrouler à tout moment .

Pour que les travaux de la déviation se terminent et que Beynac et ceux qui le traversent  respirent enfin, signez la pétition en ligne : https://bit.ly/2F1ZOx3

6 réflexions au sujet de “Ils font trembler les murs et les falaises”

  1. euh … comment dire…. et les feux d’artifice que l’on fait partir tous les étés depuis des décennies au pied du château ne font – ils pas trembler la falaise ? curieux personne n’en parle …
    Pourtant ces vibrations là et l’écho engendré par les explosions semblent bien plus importantes que celles engendrées par le passage des camions … mais je me trompe sans doute …celles ci n’ont sans doute aucun impact sur la falaise ?
    On peut tout de même se poser la question , à savoir qu’adviendrait il si par malheur un morceau de rocher se détachait à ce moment là et tombait sur les centaines de personnes qui se déplacent tous les ans et s’installent tout le long de la Dordogne sur la route aux pied du château pour assister au spectacle ?

    J'aime

    1. Bonjour,

      Il ne vous aura pas échappé je pense que le feu d’artifice n’a lieu qu’une fois par an à Beynac, alors qu’il passe des poids lourds dans le village, tous les jours ou presque. Cela fait une grosse différence pour les vibrations sur la falaise.

      J'aime

      1. toxicité pulmonaires des hydrocarbures et résidus de plaquettes de frein … par les nano … nocives pour l’organisme, et notamment pour le cerveau et les organes internes (foie, reins, vessie …)

        J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s