Projets pour Beynac

Le massacre de Beynac continue !

Capture d’écran 2019-07-07 à 12.54.12

Par un message Kléber Rossillon appelle à fêter la fermeture du Parc Archéologique .

Après avoir défiguré le village avec la construction de la passerelle piétonne et son affreux mur en béton jaune pour maintenir tout le trafic routier et de poids lourds dans son village (plus de 7.000 véhicules/ jour dont 300 poids lourds), après avoir laissé fermer une classe de l’école communale sans réagir, après avoir permis sans protester l’installation d’une banderole au cœur de Beynac , … le Maire, Monsieur Passerieux, donnerait-il sa bénédiction pour cette fermeture ? Cela ressemble à une véritable entreprise de démolition du village.

Pourtant, ce site attire de nombreux touristes et scolaires. Situé au cœur du Périgord Noir à Beynac et Cazenac, le parc archéologique de Beynac invitait à découvrir la vie quotidienne des premiers agriculteurs et métallurgistes d’Europe occidentale.

Pour vous faire revivre cette période, 17 bâtiments et structures agricoles avaient été installées. Aménagé sur l’emplacement d’un site datant de l’âge de Bronze, ce parc évoquait la vie quotidienne des premiers paysans et métallurgistes, du néolithique à la période gauloise (6000 à 52 av. J.-C.). Ce site fut également le lieu de tournage du film de Richard Dalle : Le mystère Otzi.

Ce parc présentait auprès des groupes scolaires un intérêt pédagogique important et recevait des avis élogieux :

« J’y étais en tant qu’accompagnatrice de CE1 et CE2 (parfaitement adapté à ce type d’âge). Le guide est un passionné, ce qui rend tout ce qu’il dit passionnant. La visite guidée, les explications, les reconstitutions d’habitation, de four… tout est intéressant. De plus, le cadre est verdoyant et on a une vue sur le château. Les ateliers proposés (poterie, bijoux, taille d aiguille…..) laissent aux enfants un souvenir fait de leurs mains à l’ancienne .Une visite inoubliable, très instructive. A faire absolument ! Avis écrit le 17 juillet 2018

Nous sommes venus par hasard et y sommes restés plus de 3 heures. Les enfants de 10 et 14 ans ont adoré. Juillet 2018

« Très grand intérêt pédagogique, ne fait pas assez de publicité et pourtant la visite vaut le coup. Nous sommes plongés dans la vie des hommes préhistoriques à partir de leur sédentarisation. Tout est bien expliqué. Un cours d’histoire en live ! » Avis écrit le 22 juillet 2016

Le Parc archéologique avait été créé, au pied du château de Beynac, par les parents de Kléber Rossillon en 1988. Mais voilà, les parents ne sont plus là ; ils avaient un très fort attachement et intérêt pour le village ; visiblement, ce n’est pas le cas de leur descendant.

Au père généreux a succédé un héritier avec un comportement de « businessman » implacable qui n’hésite pas à fermer un site s’il ne le trouve pas suffisamment rentable au lieu de chercher des solutions pour le rendre plus attractif.

Nous ne doutons pas qu’à la « fête » qu’il organise pour la fermeture du Parc archéologique tous les fossoyeurs de Beynac seront présents, le maire en tête avec ces affidés.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s