A la une

Pas de trêve de Noël à Beynac

Jeudi 26 décembre , 3h30 du matin .

Capture d’écran 2019-12-26 à 21.01.51

Un bruit dans la nuit beynacoise . « Ils ont touché le mur de ma tante ! » crie Marie-Cécile  la voisine qui vit elle aussi au bord des camions avec ses deux enfants et son père handicapé .

Ces deux poids-lourds ont visiblement beaucoup de difficultés pour se croiser et un autre attend plus loin . C’est le quotidien de Beynac .

Et pendant ce temps-là , le maire dort chez lui à Sarlat , Kléber Rossillon à Neuilly , Mme Newell au Texas et rêve de son château de Fayrac préservé de ce trafic et Mr D’Eaubonne , arrive à dormir tranquille à la Treille (s’il n’est pas à Ciutad Colon au Costa Rica où il réside lorsqu’il n’a pas de projet routier périgourdin à combattre) .

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s