A la une

Paroles de Beynacois

Constituée d’une majorité de Beynacois, notre association est allée recueillir leurs témoignages au sujet de la situation routière dans le village :

« Les blocs de béton répercutent les bruits de roulage , de moteurs , d’injures qu’échangent les automobilistes exaspérés . Tout ceci sans parler des gaz des pots d’échappement qui montent directement et par-dessus tout les vibrations liées au passage intensif des gros camions dont le gabarit augmente de façon exponentielle ».

« Les nuisances y sont multiples : émanations des pots d’échappement pour les clients assis sur mes terrasses [ ] , nuisances sonores lorsqu’il y a accélération ou décélération , et l’on ne parlera pas du trafic nocturne où là  , ces messieurs chauffeurs s’en donnent à cœur joie ; car le trafic est également nocturne ».

20200219_1010421

« Dernièrement , j’ai été conseiller municipal à Beynac au moment du projet d’élargissement de la traversée du village . Je suis très étonné d’entendre que le maire , Mr Passerieux et ses adjoints se prononcent contre la déviation . Lorsque nous avons voté pour les travaux d’élargissement , ceux-ci devaient venir en complément et non en remplacement de la déviation . Ils étaient surtout prévus pour la sécurisation des piétons ».

« … cette situation nous amène à réfléchir quant à notre devenir à Beynac si le contournement de Beynac ne devait pas se réaliser . Ce village classé «plus beaux villages de France» mérite tellement mieux que tous ces poids lourds le traversant ainsi que toute cette pollution» .

« Jour et nuit je suis victime des nuisances sonores et olfactives que le trafic routier occasionne , compte tenu de l’étroitesse de la route . La maison est impactée par les vibrations d’autant plus qu’elle est construite sur le rocher , des fissures créées par les travaux d’élargissement de la D703 sont entretenues par le passage de poids lourds de plus en plus nombreux . Je suis inquiète pour ma santé et la santé du village qui reçoit et propage toutes ces vibrations ».

« Je disposais avant les travaux d’aménagement [ ] d’un mini trottoir qui permettait d’une part de sortir, avec prudence certes , de mon domicile . Aujourd’hui ce mini trottoir non règlementaire a disparu pour satisfaire aux exigences liées au gabarit des véhicules actuels qui traversent la commune . Cette absence totale de trottoir m’expose et expose des résidents éventuels de cette maison d’habitation à un danger permanent . Elle en interdit l’usage de l’entrée principale , sauf à courir le risque d’être happé ou renversé par un véhicule de tourisme ou par un poids lourd ».

« Ma famille vit coincée entre la falaise et la D 703 à Beynac . Notre quotidien insupportable avec le trafic routier est devenu insoutenable . Assistons au transit d’engins plus nombreux , plus hauts , plus longs , plus lourds ,plus polluants , plus bruyants devant notre domicile et sur toute la traversée du village au patrimoine exceptionnel .  Nous subissons de plein fouet jour et nuit l’amplification sonore , la pollution poison insidieux , la pollution visuelle , vibrations et fissures à l’intérieur de la maison , l’insécurité ».

« L’aménagement piétonnier a créé de nouveaux points noirs avec un dysfonctionnement au sujet du croisement des grands véhicules d’où blocage plus important de ceux-ci et augmentation de la pollution dans le village . L’amplification de la nuisance sonore est spectaculaire , secousses , vibrations avec des véhicules de plus en plus importants sont ressenties même dans les maisons . On peut se demander quel est l’impact sur les roches de la falaise qui se trouve en zone rouge ».

« Nous constatons depuis des années un flux de plus en plus important de véhicules et poids lourds passant devant notre entreprise et entraînant de multiples désagréments du fait de la traversée difficile du village et malgré les travaux réalisés par la commune qui n’ont amélioré que la circulation des piétons ».

« Les blocages de circulation se produisent fréquemment en raison du croisement de deux poids lourds ou d’un poids lourd et d’un autobus . En ces instants il est nécessaire de faire reculer tous les véhicules embouteillés depuis le croisement de la mairie , manœuvre particulièrement délicate quand la file d’attente s’échenille sur plusieurs centaines de mètres , afin de faire reculer l’un des poids lourds bloqué . A cet instant il est bon de se poser la seule question qui vaille : qu’adviendrait-il si un incendie se produisait ? Comment les pompiers pourraient-ils rejoindre le lieu du sinistre ? De même , comment une ambulance pourrait-elle rejoindre dans le village une victime d’une crise cardiaque dans les circonstances décrites ? »

« Je ne peux pas accepter que mon village soit sacrifié au nom de la protection d’une faune aquatique qui ne sera dérangée que le temps de la construction des ponts alors que chaque année , pendant six mois , elle est secouée par les aller-retour des gabares et qu’elle reçoit quotidiennement durant cette période des millions de coups de pagaies des milliers de descendeurs de la Dordogne en canoés ».

« Aujourd’hui nous n’osons plus nous rendre dans le village ni dans les commerces de Beynac . Je vois aussi que les artisans ne s’installent plus ici ».

« Il faut noter que jusqu’en 2016 , la route départementale goudronnée reposait sur la terre-remblais , donc les vibrations dues a la circulation étaient minimes. Ceci n’est plus le cas depuis l’aménagement de la traversée de Beynac qui est maintenant un gros bloc de béton et qui transmet davantage les vibrations principalement dues aux poids lourds ».

« Je me déplace à pied pour aller chez le Dr Migniot qui se situe à la Balme ainsi qu’à la pharmacie . J’habite à l’opposé de la Balme donc j’ai deux fois à traverser la route . Le trafic routier devient de plus en plus gros , il m’est difficile de traverser la départementale ».

« J’habite sur la route du château en passant derrière l’hôtel Bonnet et je n’ose plus me rendre à la pharmacie et dans les commerces car la traversée de Beynac est devenue très dangereuse . Par conséquent mes enfants achètent ailleurs pour me ravitailler ».

« Je suis artisan travaillant en majorité sur la commune de Beynac et des communes voisines . Je me retrouve bloqué plusieurs fois par jour pour effectuer mes dépannages et mes déplacements sur mes chantiers ».

« Habitant en bordure de la 703 , il est facile de constater les nuisances sonores et la pollution engendrés par le passage des camions de plus en plus gros . Deux semis ont du mal à se croiser lorsqu’ils ne sont pas bloqués . Le passage des secours en cas d’accident ou d’incendie serait problématique ».

« Je suis artisan taxi sur la commune de Beynac et je suis toujours prise en otage par le flux de la circulation dans Beynac ,j’ai beaucoup de mal à arriver à mon emplacement ou à en repartir avec un client en charge . De plus ,mon compteur tarifaire continue de tourner et mes clients râlent ».

« Je suis propriétaire rue de la Balme à Beynac et cette rue est fréquemment encombrée en saison par des véhicules qui ont des difficultés à passer le stop au bas de la rue pour s’engager sur la RD 703 très encombrée par la circulation de transit qui n’a rien à faire dans un des plus beaux villages de France ».

« Il y a deux ans j’ai eu de gros problèmes de santé et j’ai été amenée à me rendre pendant deux mois à raison de cinq jours par semaine à Périgueux et le taxi ambulance qui m’y conduisait n’a jamais osé traverser Beynac de peur d’être bloqué et de perdre du temps au risque d’être en retard aux rendez-vous ».

« Notre maison est située dans le village de Beynac au-dessus de cette route trop fréquentée qui le traverse . Nous étions très heureux d’apprendre au début de l’année 2018 que l’autorisation était donnée et que les travaux débutaient . Nous allions enfin pouvoir vivre  à Beynac  sans le bruit , sans les odeurs des gaz d’échappement et la crainte de voir les murs de notre jardin s’écrouler à cause des vibrations des camions ».

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s