A la une, Projets pour Beynac

Succès du Rassemblement de professionnels, usagers de la route à Beynac

Samedi 21 janvier à 10 heures, malgré des routes glissantes, près d’une centaine d’entreprises locales, plus de 100 véhicules professionnels en tout genre, tracteurs, fourgons bus, camions, de toute taille, de toute longueur ont fait le déplacement à Beynac pour bloquer la D703 entre l’hôtel du Château et la passerelle SNCF de Vézac, sur près de 2 km.

Devant plus de 300 périgourdines et périgourdins, dans un froid polaire, les professionnels ont exprimé leur angoisse, leur peur, leur dépit à traverser le village en empruntant une chaussée pas assez large pour le croisement de 2 camions. Mr Dufour, transporteur de bétail, a expliqué qu’il était obligé d’effectuer un très long détour par Belvès pour rejoindre Périgueux et Angoulème, évitant ainsi Beynac son goulot d’étranglement. Mr Depenweiler, artisan conserveur, a dit ses difficultés pour se faire livrer. Mr Delmond a souligné les difficultés de croisement dans Beynac et la peur de ses chauffeurs lorsqu’ils empruntent la traverse du village. Le Maire de Beynac, Serge Parre, a rappelé la nécessité de terminer cette déviation pour la sécurité des habitants et des visiteurs d’un des plus beaux villages de France; le président de l’association J’aime Beynac et sa vallée, Fabrice Berbessou, a renvoyé l’Etat à son « incurie » dans ce dossier et a appelé à soutenir le nouveau projet du département qui permettra une meilleure valorisation des rives gauche et droite de la vallée de la Dordogne entre La Roque Gageac et Saint Vincent de Cosse, en passant par Castelnaud la Chapelle; le Président du Département de la Dordogne, Germinal Peiro, a démontré l’injustice qui est faite à la Dordogne, aux élus et aux habitants de la vallée, et rappelé qu’il n’était pas acceptable, en démolissant les structures déjà réalisées de dépenser 14 millions d’euros, en plus des 26 millions déjà engagés, pour ne résoudre aucun des problèmes dans la traversée de Beynac (sécurité, pollution, blocages, embouteillages, risques falaises). Il a confirmé que prochainement un nouveau projet allait être présenté et qu’il ferait l’objet d’une nouvelle demande d’autorisation de travaux.

A 12 heures 30 le convoi des véhicules a quitté Beynac sous les applaudissements des habitants présents à ce rassemblement.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s