A la une

Un nouveau souffle pour Beynac !

Nous sommes  heureux d’apprendre que la Préfète a donné son accord au projet de contournement de Beynac dont les travaux vont enfin pouvoir débuter.

Tous les combats auront été menés durant 30 ans pour défendre un projet et sauver Beynac d’une asphyxie certaine.

LES SEULS VAINQUEURS SONT BEYNAC ET LA REGION

Notre association « J’aime Beynac et sa Vallée » dont le premier objectif est d’améliorer le bien-vivre et la convivialité au sein du village pense à l’avenir du village débarrassé des véhicules en transit qui représentent 50 ou 60% de la circulation actuelle .

Pour cela, nous souhaitons que notre village soit une référence en matière d’accueil et de séjour des touristes. C’est en investissant pour nos visiteurs que nous répondrons le mieux aux besoins des habitants en termes de qualité de vie, de respect de l’environnement et d’emploi.

Etre ouvert aux autres, avoir envie de leur faire découvrir notre culture, de faire déguster notre cuisine, de visiter nos châteaux, d’admirer nos paysages, prendre le temps de discuter, d’é-changer, de se balader, de flâner sur les rives de la Dordogne, autant de moment que nous voulons inoubliables, qu’il nous faut améliorer en faisant de notre village un lieu beau, agréable, plaisant, …

5 axes d’actions sont prioritaires :

1/ Accueil et Séjour des visiteurs . 

Parkings

Le trafic routier de transit détourné sur la nouvelle voie, l’accueil des véhicules de tourisme (voitures, camping-cars, bus, ….) sera plus aisé. Toutefois, cela suppose une augmentation du nombre de places de stationnement , soit par la création de nouveaux parkings ou l’amélioration des zones de stationnement existantes, en particulier pour camping-cars, afin qu’ils puissent séjourner dans le village sans dommage pour les autres visiteurs ; actuellement, les camping-cars ayant l’obligation de stationner dans la partie haute du parking du Crouzet, doivent emprunter la rue de la Balme, très étroite et encombrée, principal  axe piéton pour accéder au village et au château. D’ailleurs, les camping-cars sont régulièrement bloqués lorsqu’ils se croisent dans cette rue. Autre problème , ils viennent buter sur la circulation de la RD703 pour quitter le village au niveau du carrefour devant l’hôtel du Château.

Il apparaît nécessaire de consacrer aux camping-cars une partie du parking de la place d’Alsace, à la sortie du village côté Sarlat, beaucoup plus facile d’accès pour eux, en retrait de la D703, dans un espace plat, mieux approprié. Ainsi, l’espace libéré au Crouzet permettra d’accueillir davantage de véhicules.

Concernant le parking place d’Alsace, celui-ci doit être valorisé afin d’augmenter sa capacité de places et un nouveau parking doit être réalisé à l’entrée Est du village, rue de Sundhouse comme nous l’avions indiqué dans le dossier que nous avions remis à l’inspecteur du CGEDD en septembre dernier.

Circulation des piétons

La circulation actuelle, de par son importance et sa fréquence, empêche l’accueil et les déplacements des piétons, en toute sécurité. Par ailleurs, la pollution liée aux émissions de CO2 rend toute promenade pédestre peu agréable au niveau du carrefour de la Balme et, également, sur la nouvelle passerelle.

Comme indiqué au paragraphe précédent, ce carrefour de la Balme est essentiel pour la fluidité du flux des visiteurs.

Les travaux de protection des piétons prévus sur le plan d’origine des travaux de la traversée de Beynac entre la poste et le café de la Rivière devront être réalisés .

Une solution devra être trouvée pour réduire la hauteur de cet affreux mur de béton qui longe la route et qui n’est pas digne d’un site classé comme Beynac.

2/ Vie de village

Actuellement, les jours de marché à Beynac, nous voyons des encombrements causés par les nombreux piétons qui traversent la RD703. D’autre part, le marché utilise la moitié du parking, pénalisant les visiteurs et les commerces de La Balme.

Avec le contournement, il sera possible de fermer la circulation à Beynac sans couper l’axe Bergerac-Sarlat pour avoir un marché plus important sur la traversée du village valorisant ainsi mieux nos produits du terroir.

Des manifestations culturelles, des fêtes et animations pourront enfin se développer en toute sécurité, sans la circulation de transit.

Les visiteurs pourront prendre le temps de flâner sans risque pour leur sécurité dans un environnement moins bruyant et moins pollué.

Les terrasses des restaurants pourront à nouveau devenir des lieux de détente et de convivialité.

3/ Commerces

Il est indispensable de mettre à disposition des clients des communes environnantes et des gens de passage (qui ne disposent pas de carte de résident de Beynac) plus de places de stationnement en créant une zone bleue plus importante et bien signalée sur le parking de la Balme car il est difficile aujourd’hui de venir faire ses courses dans les commerces de proximité du quartier de la Balme.

Une grande partie du village de Beynac est en zone rouge du Plan de Prévention du Risque Mouvement de Terrain ; en conséquence, il est interdit de transformer une maison, une cave, un garage en local commercial et donc de créer de nouveaux commerces dans cette zone à Beynac.

D’où l’importance de réinvestir la traversée de Beynac et de rouvrir les commerces existants  fermés. Nous sommes aujourd’hui heureux de revoir s’ouvrir le bar Malleville, le café de la Rivière ; ils bénéficieront pleinement de la disparition du trafic de transit.

Il sera possible de faire revivre l’Hôtel Bonnet qui occupe un emplacement important à l’entrée du village et qui a marqué son histoire. Cela génèrerait de nouveaux emplois dans l’hôtel 3 étoiles (ou plus) qui manque à Beynac.

Nous pourrons également relancer un commerce dans l’ancienne boulangerie Lacombe. Cela permettra d’animer la traverse de Beynac.

Peu valorisée aujourd’hui, l’ancienne maison Gouzot , à coté du camping pourrait être un lieu idéal pour y ouvrir un commerce au lieu d’y installer des toilettes ; celles-ci pouvant être installées dans le sous-sol de cette maison au niveau du parking, même si elles risquent d’être parfois inondées, tout comme le camping.

4/ Patrimoine

Le château agit comme un phare. De par son histoire, la qualité de sa construction et de sa préservation, sa localisation, … il est le symbole de la vallée.

Il est important d’accompagner les projets du nouveau propriétaire pour renforcer l’image et l’attractivité du village. Il s’agira d’améliorer l’animation du village pour mieux retenir les visiteurs.

Depuis 2017, le château est enfin éclairé côté Dordogne par son nouveau propriétaire. La passerelle réalisée le long de la Dordogne pourrait devenir une vraie promenade agréable pour apprécier le château en toute tranquillité si des aménagements y sont installés à l’instar de ce qui a été fait à La Roque Gageac.

Au-delà de l’éclairage du château, il sera nécessaire de rétablir l’éclairage de la falaise pour améliorer la mise en valeur de ce site remarquable visible des environs proches et par les gens qui passeront sur la déviation.

Le projecteur situé prés du parking de la Balme qui éclairait l’autre rive devra lui aussi être remis en service pour que les promeneurs du nouvel espace piéton puissent profiter le soir du spectacle de la rivière.

5/ Les Berges de la Dordogne et les déplacements en mode doux

Beynac doit devenir le point central pour les excursions pédestres et cyclistes.

Pour cela, il convient de réaménager la voie verte qui longe la Dordogne pour se connecter à la voie douce prévue au niveau du pont de Fayrac et rejoindre également Castelnaud et La Roque Gageac.

La nouvelle voie douce offrira aux visiteurs une promenade remarquable avec des points de vue exceptionnels sur Beynac et la vallée de la Dordogne de Fayrac à Monrecour.

Dans cette logique, un aménagement de la route de Monrecour à Beynac pour terminer une des plus belles boucles du Périgord Noir, de 7 ou 8 km au bénéfice de l’ensemble de la population locale et des touristes pourrait être réalisé en collaboration avec le Département.

Nous espérons que la municipalité actuelle ou les suivantes se saisiront de ces idées pour donner à notre village un nouveau souffle après son contournement .

MERCI A TOUS POUR VOTRE SOUTIEN

Association J’aime Beynac et sa Vallée

2 réflexions au sujet de “Un nouveau souffle pour Beynac !”

  1. c’est ce que vous pensez vous les bien penseurs mais que pensez vous de la nature et la faune elle y est pour rien c’est comme NUTELLA on tu des animaux une faune une flor pour faire du profit on va ou dans ce 21 ieme siècle ou l’argent est roi et le pouvoir avec!!!!

    J'aime

    1. Cher Monsieur,
      Nous aussi nous aimons la nature et notre vallée, et nous souhaitons la préserver. Ce projet a été pensé pour minimiser son impact sur l’environnement et mettre en valeur la Vallée de la Dordogne, il a d’ailleurs reçu l’aval de toutes les autorités compétentes en matière d’environnement et de protection de la nature.

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s