A la une

Les réponses du Maire et du Président du Conseil Départemental sur la chaussée de Beynac

Pour rappel, nous avions par courrier du 18 mai dernier , posé la question suivante au Maire de Beynac et au Président du Conseil Départemental :

« De nombreux habitants de Beynac et des communes environnantes et de nombreux adhérents de notre association J’aime Beynac et sa Vallée nous demandent souvent pourquoi le revêtement de la chaussée de la traversée de Beynac est encore , un an après les travaux , dans un état provisoire et où en sont les travaux de sécurisation prévus pour les riverains et les deux commerces qui ont ouvert cette année sur cette route .

Nous vous demandons de bien vouloir nous aider à répondre aux questions que les gens nous posent. »

La réponse du Maire de Beynac sur la lettre d’information municipale La Lanterne , le 27/06 :

« Depuis le 15 juin 2017 la Commune a terminé l’aménagement de la traversée du bourg .Cette réalisation a été menée à bien conformément au projet initial qui avait été validé par l’ensemble des organismes concernés (Etat, Région, Département, Epidor, Bâtiments de France, Commission départementale des handicapés ).                                                                Des plantations viennent récemment d’embellir le cheminement piétonnier .                Malheureusement , depuis maintenant plus d’un an , le revêtement de la chaussée départementale est restée dans son aspect dit « provisoire ».                                                        Malgré des demandes réitérées au Conseil Départemental , soit directement , soit par l’intermédiaire de la Préfecture , ces travaux de finition de la chaussée n’ont toujours pas été réalisés .Ces travaux de voirie , qui incombent totalement au Département, était prévus à son budget 2017. Une somme de 230 000 euros avait été inscrite à cet effet .                           Dans la conclusion de l’ordonnance du Tribunal Administratif de Bordeaux du 30 juin 2017 , le juge des référés indique :                                                                                                                 1° « que le revêtement provisoire devait présenter des caractéristiques permettant la circulation de tous les véhicules pendant une durée minimale de huit mois »                            2° « que ces travaux de voirie devaient permettre le passage du Tour de France et la circulation automobile dans des conditions satisfaisantes »                                                        3° « que le département de la Dordogne avait confirmé la réalisation prochaine des travaux de finition du revêtement lors de l’audience du 27 juin 2017 »                                                       La Commune a requis à nouveau le Tribunal Administratif de Bordeaux pour faire valoir son bon droit.  L’audience devrait intervenir dans les prochaines semaines .                              Le Département doit respecter ses engagements en réalisant le revêtement définitif de la RD703 traversant Beynac .                                                                                                                 La situation actuelle ne peut pas durer . Elle donne une piètre image de notre village et n’assure pas une sécurité totale pour la circulation routière le traversant . Pour information , les regards d’assainissement neufs n’ont toujours pas pu être posés et certaines parties de trottoir sont actuellement trop hautes de 6 cm .                                           Notre commune et ses habitants , fréquentée par des touristes venant du monde entier , demande que le Département intervienne rapidement pour la satisfaction de tous .»

La réponse du Président du Conseil Départemental par courrier du 26 juin :

« Vous avez appelé mon attention sur le fait que les habitants de Beynac et des communes avoisinantes ainsi que les adhérents de votre association s’interrogent sur le revêtement provisoire de la traverse de Beynac et Cazenac .                                                                               Je comprends cette préoccupation légitime et je déplore cette situation dont la responsabilité n’incombe en aucun cas au Département .                                                                En effet , la commune a unilatéralement modifié le projet initial et a refusé à deux reprises les adaptations que je lui ai proposées pour se mettre en conformité avec la législation .       

Quels sont les aménagements que le Département a proposé à la commune ?                           Le Département demande simplement que le cheminement piéton pavé devant le bar restaurant Maleville et le commerce attenant d’une part et l’ancienne boulangerie d’autre part soit amené à 1,4 mètre de large comme c’est le cas actuellement devant la Poste . Il ne s’agit en aucun cas de réaliser un trottoir surélevé par rapport à la route, comme cela a été fait côté de la rivière Dordogne, mais de marquer au sol un cheminement piétonnier .             Dés que la commune aura réalisé ces simples aménagements lui permettant de se mettre en conformité avec la règlementation sur la circulation des piétons et des personnes à mobilité réduite , le Conseil Départemental effectuera les revêtements définitifs .                                     Vous comprendrez que le Département ne peut pas intervenir tant que la législation n’est pas respectée , sa responsabilité pouvant être mise en cause en cas d’accident .Je vous rappelle que le projet de traverse de Beynac et Cazenac serait achevé depuis plus d’un an sans l’entêtement du maire qui est allé jusqu’à s’opposer physiquement à la réalisation des travaux départementaux . »

Chacun jugera…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s