A la une

Lettre ouverte au Maire de Beynac

Pour des raisons de sécurité et de tranquillité publique, vous avez refusé en septembre 2017 à notre association beynacoise l’utilisation du domaine public de la commune pour un rassemblement de nos adhérents et nos soutiens .

Lettre du Maire de Beynac du 23 août 2017 :

« Je tiens à vous préciser que cette interdiction n’a aucun rapport avec les convictions que vous défendez dans votre association mais qu’elle s’applique à toutes associations ou personnes qui feraient la même demande et ceci uniquement pour des raisons de sécurité et de tranquillité publique ».

« Pour votre information, sachez qu’une autre association , « Sauvons la Vallée Dordogne » , défavorable au contournement de Beynac et de laquelle font partie de nombreux beynacois , a demandé , comme vous , de pouvoir manifester le 3 septembre 2017 sur la commune . Ma réponse à sa demande d’autorisation de l’occupation temporaire du domaine public a été également un refus catégorique ».

« Vous comprendrez que je ne puisse prendre aucun risque de débordements ou d’affrontements sur le domaine public de la commune »     

Notre association a pu tenir son rassemblement sur le terrain de foot de Vézac. A cette occasion, plus de 300 personnes était réunies avec la participation de 80 maires de la vallée de la Dordogne.

Par courrier du 9 Août 2018, nous vous avons informé, de notre intention de réunir le samedi 18 août 2018 , place du marché du Capeyrou et sur le cheminement piétonnier les soutiens et les adhérents de notre association « J’aime Beynac et sa Vallée » forte de plus de 300 membres , pour la plupart beynacois.

Vous nous avez répondu le 12 Août 2018 : « Qu’après avoir consulté les services de l’Etat, lors d’une réunion tenue le vendredi 10 août en Sous-Préfecture, il apparaît que la tenue de ce rassemblement, alors qu’une autre association a déjà demandé une autorisation préalable, pourrait être de nature à porter atteinte à l’ordre public ».

Vous avez effectivement participé à la réunion du 10 août à la Sous-Préfecture ; vous étiez accompagné de votre conseiller spécial anti-déviation, monsieur Altmann .

Lors de cette réunion, vous n’avez jamais évoqué le refus « d’une quelconque manifestation sur la commune ». En revanche, vous avez accepté, soutenu et organisé la demande de manifestation déposée par les opposants au contournement de Beynac du samedi 18 août. Votre conseiller particulier Altmann et votre adjoint Doublier font partie de l’organisation de la manifestation des opposants et profitent de leur statut d’élu pour faire le porte à porte à Beynac pour tenter de convaincre les indécis .

C’est votre droit de vous opposer au contournement mais dites-le clairement aux habitants de la commune.

L’ autorisation que vous avez donné au collectif « sauvons la vallée » est bien en rapport direct avec les convictions que vous défendez silencieusement.

Monsieur Rossillon et Sauvons la Vallée , association externe à la commune , massacrent déjà Beynac depuis début juillet avec une immense banderole noire et blanche qui défigure le site de Beynac et inquiète les touristes étrangers car ils pensent que cela les concerne.

Les opposants, qui n’ont jamais réussi à réunir plus de 70 personnes de la région lors de leurs divers rassemblements à la Treille, ont inondé les marchés de la région de plus de 60 000 tracts invitant à participer à leur rassemblement de Beynac du 18 août . 1500 personnes seraient attendues ?

Les opposants à la déviation et, en particulier Monsieur d’Eaubonne, président de Sauvons la Vallée, souhaitent que Beynac conserve la circulation routière de transit et de poids lourds ; ce dernier, en fait, ne souhaite pas voir passer à la Treille , sous ses fenêtres cette circulation. Quant au grand organisateur de tout ce « cirque », Monsieur Rossillon, sous prétexte de sa défense du patrimoine, il s’oppose à ce projet car il estime que cela va dénaturer la vue des terrasses de ses châteaux.

Le chantier de la déviation est en cours et sera terminé en juillet 2020. Les Beynacois ne comprennent pas pourquoi vous êtes le seul maire des communes concernées à n’être jamais présent , ni représenté , au comité de dialogue et de suivi du chantier.

Cette déviation est vitale pour notre village et, que l’on soit pour ou contre , nous devrons travailler tous ensemble pour le futur de Beynac .

Monsieur le Maire, si votre souci est vraiment de garantir un certain apaisement des relations entre les citoyens de notre commune, la sagesse voudrait que vous tourniez enfin la page de votre opposition à la déviation et que vous annuliez votre autorisation, donnée à la manifestation des opposants prévue le 18 août.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s