A la une

Non au gaspillage de l’argent public !

Le 1er février 2020 s’est tenue l’assemblée générale de l’association J’aime Beynac et sa vallée, dans la salle des fêtes de Saint Vincent de Cosse.

Plus de 100 adhérents (dont de très nombreux beynacois) avaient répondu présents sur les 400 que compte l’association, en présence de Jean-Marie Chaumel, Maire de Saint Vincent de Cosse.

Les adhérents ont manifesté leur détermination à soutenir l’achèvement du contournement de Beynac ainsi que leur incompréhension des décisions de justice alors que l’Etat avait donné son autorisation de réaliser les travaux ; tous ont souligné la nécessité de dévier le trafic routier actuel sur l’autre rive afin de permettre au village de « respirer », d’améliorer la sécurité routière, de réduire la pollution, d’offrir de meilleures conditions d’accueil des visiteurs et des touristes.

Les intervenants ont protesté face à ce gâchis d’argent public pour rien ; en effet, les travaux réalisés ont déjà coûté plus de 26 millions d’euros au département de la Dordogne et ceux de la remise en état devraient se chiffrer à plus de 15 millions d’euros. Par ailleurs, imaginer que les travaux de démolition puissent se faire rapidement, sans impact sur l’environnement, est une supercherie qui doit être dénoncée.

Pour conclure, notre association a indiqué que l’Etat dans cette affaire joue au pompier pyromane : le Premier Ministre, Monsieur Edouard Philippe, avait envoyé un courrier de soutien au projet, et en février 2018, l’Etat par le biais de la Préfète avait autorisé les travaux en toute connaissance de cause. Or, aujourd’hui, comme un pleutre, il fuit devant ses responsabilités en laissant le Département se débrouiller seul (il n’a pas fait appel de la décision du tribunal administratif de Bordeaux). C’est à l’Etat de prendre ses responsabilités en permettant à une collectivité souveraine d’investir pour son avenir.

Les adhérents ont montré une forte détermination à agir et à ne pas se laisser faire par l’arbitraire au bénéfice de quelques-uns ; ils se sont donné rendez-vous pour des actions citoyennes.

Le Conseil a été réélu. Son Président Thierry Gauthier a décidé de ne pas se représenter pour s’investir pleinement dans la liste d’opposition au maire « Bien Vivre à Beynac et Cazenac ». Il reste malgré tout au Conseil de notre association.

Dans le prolongement de l’assemblée générale, le Conseil a désigné Fabrice Berbessou comme nouveau Président de «J’aime Beynac et sa Vallée».

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s