A la une, Projets pour Beynac

100.000€ pour faire capoter le projet de déviation de Beynac

Maintenant, nous savons que les opposants au contournement de Beynac ont dépensé plus de 100.000€ en frais d’avocats pour bloquer la déviation de Beynac. Une sacrée somme ! C’est un opposant qui s’en est vanté dans un article paru dans le journal Le Monde le 21 octobre 2021. Les opposants auront utilisé tous les moyens à leur disposition pour défendre leurs intérêts particuliers ; réseaux, médias, people et argent. Quand on dit que la justice est égale pour tous, la preuve que non. Qui peut disposer de tels moyens financiers ? Pas le quidam !

Mais au-delà que retenir de cet article ? Une simple confirmation ; les opposants affichent leur « détestation » du Président du Conseil départemental de la Dordogne, Germinal Peiro ; pour ceux qui s’en souviennent, certains l’avaient même pendu et fait brûler symboliquement le 25 février 2018 lors d’une manifestation à La Treille. En revanche, pas un mot, une ligne, une phrase sur la défense de l’environnement, du patrimoine car ce ne sont pas les vraies motivations des opposants ; ils n’ont aucun argument crédible pour s’opposer à la déviation. 

En temps et heure, il nous appartiendra d’utiliser les moyens nécessaires pour nous opposer aux décisions de cette justice administrative qui, d’une certaine manière, méprise les habitants de vallée, majoritairement favorable à la déviation, leur préférant une poignée de propriétaires de châteaux, soit disant défenseurs de l’écologie, et qui nous a conduit dans une situation ubuesque :

  • La déviation est déclarée d’utilité publique,
  • Mais il est impossible de réaliser des travaux d’aménagement dans le lit de la Dordogne, classée zone Natura 2000, puisqu’il n’y a pas d’intérêt public majeur.
  • Et à présent, la démolition de onze mois de travaux autorisés par l’Etat deviendrait possible dans ce même lit de la Dordogne.

Il est grand temps que nous retrouvions collectivement le bon sens et que nous dépassions nos oppositions, de quelque nature qu’elles soient, pour trouver une solution au problème du trafic routier à Beynac dont les nuisances sont néfastes à tous : habitants, économie locale, tourisme, patrimoine et nature.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s