A la une, Projets pour Beynac

En 2022, achevons les travaux de la déviation de Beynac

le projet de pont au niveau du Pech

Le mercredi 10 novembre dernier, la majorité départementale a voté une délibération demandant au préfet de la Dordogne de prendre un nouvel arrêté autorisant la reprise des travaux de la déviation de Beynac.

Lors de cette session, le groupe centriste Renouveau Dordogne ne s’y est pas opposé ; son responsable Thierry Cipierre verrait en cet arrêté “une solution pour que la collectivité sorte de cette histoire par le haut”. Le groupe d’élus divers droite a préféré ne pas prendre part au vote. Selon France Bleu Périgord, peu de temps auparavant, Dominique Bousquet, responsable de ce groupe, a déclaré devant l’assemblée « que la justice avait tranché et que sa décision devait être appliquée », avant d’ajouter que « les travaux étaient faits et que démolir les piles du pont n’apporterait rien à la défense du territoire. Il faut donc, selon lui, “finir le chantier”.

Finalement, ces partis sont davantage opposés au Président départemental qu’à la déviation de Beynac. Ils auront pris du temps pour soutenir un projet d’intérêt général ; à moins qu’à l’approche des élections, sachant qu’une majorité des périgourdins est favorable à la déviation, ils adaptent leurs discours.

Cette opposition systématique pénalise le futur du département qui a besoin d’investir dans des infrastructures et des aménagements qui visent à améliorer la qualité de vie des Périgourdins et favorisent son développement économique.

N’en déplaise à la Sepanso qui dénonce que la « création de nouvelles routes est une démarche du siècle passé qui va l’encontre des impératifs du temps », la mobilité des Périgourdins est un véritable enjeu pour les années à venir. C’est pourquoi notre association, J’aime Beynac et sa Vallée, soutient le contournement de Beynac qui représente une amélioration significative par rapport à la situation actuelle, dont les habitants de la vallée et les touristes subissent les nuisances.

2 réflexions au sujet de “En 2022, achevons les travaux de la déviation de Beynac”

  1. Cette déviation est d’intérêt public, et le département de la Dordogne doit se doter d’infrastructures routière digne de ce nom. Ce département est déjà pénalisé par le rail, il faut permettre aux voyageurs et touristes de pouvoir mieux se déplacer vers toutes les merveilles de notre Périgord. Les travaux doivent être achevés , car il s’agirait d’un scandale de dépenses publiques, notre état votre argent , si cela devait être démoli….
    Tout le monde en sera gagnant, les sites et l’économie touristique, et les usagers quotidiens de la route.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s