A la une, Projets pour Beynac

Les projets pour l’avenir de Beynac

En septembre 2017, notre association qui regroupe des habitants de Beynac et de ses environs, avait développé quelques idées avec pour objectifs :

  • Améliorer le bien vivre et la convivialité,
  • Favoriser le développement de l’économie locale,
  • Protéger l’environnement et le patrimoine,
  • Réduire la pollution et l’insécurité routière,
  • Renforcer l’attractivité touristique du village.

Ces différents objectifs avaient été développés au travers d’un article intitulé « un nouveau souffle pour Beynac » en février dernier juste après la décision de la Préfète d’autoriser les travaux de la déviation.

Notre association s’est félicitée de cette décision car elle considère que le point noir du village de Beynac est la circulation routière de transit de la D703 (seule route permettant la liaison Bergerac-Sarlat avec un flux pouvant aller jusqu’à plus de 10.000 véhicules par jour) qui bloque tout projet crédible de développement du village.

Maintenir ce trafic routier serait une catastrophe pour le village.

La passerelle a apporté un plus aux piétons – pouvant désormais se promener sans risque le long de la Dordogne – sa réalisation, avec ce mur en béton jaune, est laide et contraste avec l’authenticité des maisons en pierres du village et n’a résolu aucun des problèmes de sécurité et de fluidité du trafic routier.

Concernant le revêtement provisoire de la chaussée , nous avons par courrier du 18 mai dernier , posé la question suivante au Maire de Beynac et au Président du Conseil Départemental :

« De nombreux habitants de Beynac et des communes environnantes et de nombreux adhérents de notre association J’aime Beynac et sa Vallée nous demandent souvent pourquoi le revêtement de la chaussée de la traversée de Beynac est encore , un an après les travaux , dans un état provisoire et ou en sont les travaux de sécurisation prévus pour les riverains et les deux commerces qui ont ouvert cette année sur cette route .

Nous vous demandons de bien vouloir nous aider à répondre aux questions que les gens nous posent. »

Nous publierons , au plus tard le 30 juin , la réponse de ceux qui auront bien voulu répondre .

Maintenant, le contournement de Beynac va être réalisé au bénéfice de tous les habitants de la vallée et des touristes de plus en plus nombreux à venir visiter nos châteaux et nos villages. Notre association souhaite s’engager pour aller plus loin en proposant d’avancer concrètement sur des projets pour l’avenir du village .

Commençons par un sujet important pour Beynac : les parkings .

Aujourd’hui, Beynac souffre d’un manque de parkings.

Lors des derniers grands week-ends, les villages voisins avec leurs grands parkings ont pu accueillir un maximum de visiteurs et il y avait foule !

Les parkings sont essentiels pour les Beynacois afin de rendre plus agréable la vie dans le village et d’accueillir les dizaines de milliers de touristes qui viennent visiter le château, admirer le panorama exceptionnel de la vallée de la Dordogne et découvrir notre gastronomie.

Pour les commerces, il est très important que les visiteurs séjournent le plus longtemps possible dans le village. Le nombre, le dimensionnement et l’accessibilité des parkings sont des éléments essentiels qui doivent désormais être pris en compte.

Le parking de la Balme

Pour renforcer l’attractivité des commerces de cette partie du village et assurer une plus grande sécurité, il semble nécessaire de réorganiser ce parking.

Il pourrait être divisé en deux zones avec une entrée commune déplacée :

– A gauche en entrant , une aire dite de proximité (en face de la Poste) avec une douzaine de places pour faciliter l’accès aux commerces de la Balme avec un stationnement gratuit de durée limitée avec disque horaire.

  • A droite en entrant , pour les visiteurs , un grand parking d’environ 70 places, à péage tel qu’il existe aujourd’hui, avec sa grande sortie prés du stationnement des bus. 

2 avantages à cela :

  • Les touristes n’hésiteront pas à venir dans ce parking payant pour se garer le temps de visiter le village et le château ainsi que déjeuner dans les restaurants du quartier de la Balme et profiter des terrasses, sans être gênés par le bruit et la pollution des voitures et des camions.
  • Les clients habituels des commerces de la Balme et les gens de passage qui ne disposent pas de carte de résident pourront utiliser l’autre partie du parking, largement fourni en places à stationnement à durée limitée mais gratuites pour simplement boire un pot, faire leurs courses, se faire coiffer, aller à la pharmacie ou chez le médecin, etc …   Cette partie de parking étant réduite en nombre de places (10 et 15 au maximum) il y aura moins de sortie de véhicules qu’actuellement face à la rue de la Balme facilitant ainsi la fluidité du trafic et améliorant la sécurité des piétons.

Ces aménagements ne seront possibles qu’après la mise en service de la déviation. ils devront également être réfléchis en concertation avec les habitants et les commerçants.

Le parking du Capeyrou

Dans le dossier que notre association avait remis au mois de septembre dernier à l’Inspecteur du CGEDD, nous évoquions la nécessité de réaliser un parking à l’entrée  Est de Beynac, au Capeyrou, le long de la rue de Sundhouse.

En effet, le nombre de places de stationnement n’est pas suffisant pour accueillir dans de bonnes conditions tous les visiteurs de Beynac. Il est donc important de pouvoir créer un nouveau parking. à tarif bon marché à la journée.

Soucieux de l’environnement, de notre patrimoine et de l’espace réservé à l’agriculture, ce nouveau parking devra limiter au maximum son emprise sur les terres agricoles et s’intégrer parfaitement dans le paysage sans le dénaturer. Il pourrait être arboré et séparé du champ voisin par une haie bocagère.

Des emplacements pour bus pourraient être prévus à cet endroit . Les deux places pour bus de la Balme ne serviraient qu’au chargement et déchargement des passagers pour les gabares , restaurants , etc….

Ce nouvel espace de stationnement s’accompagnerait également d’un réaménagement du parking de la place d’Alsace qui serait en particulier réservé aux camping-cars.

Sur cette place , le tunnel de maraîcher des boulistes pourrait être remplacé par un abri digne de ce nom.

Le chemin permettant de rejoindre le village devra passer par les commerces. Il y aura toujours la possibilité de passer derrière l’hôtel Bonnet pour ceux qui le souhaitent .

Cette nouvelle zone de parkings pourrait être un point de départ pour les randonnées pédestres et cyclistes avec une connexion avec la voie verte construite par le Département avec la déviation de Beynac.

Le parking du château

Les parkings du château sont globalement bien organisés .

Les parkings de la rue de la Balme

Quelques améliorations concernant l’aménagement et l’accessibilité peuvent être réalisées mais globalement ces parkings fonctionnent bien. Le chemin piétonnier a l’aspect de sentier de randonnées qui conduit du parking du Crouzet aux Escassols et au village devra être réaménagé ou déplacé .

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s